Questions d’acteurs

Introduction

Suite aux Groupes locaux de début 2017 (et fin 2016), suite à des échanges avec les référents acteurs locaux, Terres en villes propose un récapitulatif des questions d’acteurs en reprenant la distinction entre les types d’acteurs :

  • Acteurs locaux : ils sont les acteurs réunis à l’occasion des groupes locaux et qui ont été sollicités à cette occasion pour faire part de leurs attentes vis-à-vis de FRUGAL.
  • Référents acteurs locaux : ils sont les techniciens d’agglomérations ou de chambre d’agriculture des territoires FRUGAL, ils ont exprimés leurs attentes vis-à-vis de FRUGAL soit à l’occasion des groupes locaux soit à l’occasion d’entretiens à d’autres occasions.
  • Terres en villes : en tant que Lieu ressources et réseau national, Terres en villes fait également part de ses besoins vis-à-vis de FRUGAL.

 

Générique

Il y a eu de la part des acteurs locaux, une forte demande d’une valorisation accessible à tous des informations produites ; une ouverture des différentes « boites noires » :

­          celle de la recherche et de la « fabrique de l’information »,

­          celle de la production, de la transformation de la distribution,

­          celle de la gouvernance locale, des processus de décision et des normes.

Volet de Valorisation 1 : Comprendre et analyser les flux territoriaux

Quels sont les concepts clés ?

Acteurs locaux

Les acteurs souhaitent pouvoir appuyer leurs échanges sur des définitions et des concepts suffisamment clairs pour être partagés clarifier les données statistiques et les définitions qu’ils considèrent comme utilisées de manière non appropriées (local, proximité, durable, produit de qualité, naturel).

Quelle est la situation dans le territoire en matière de flux alimentaires ? Quelle est l’empreinte alimentaire des agglomérations ?

Acteurs locaux

La demande de caractériser l’évolution des filières et comment prendre en compte leur évolution pour déterminer les politiques publique a été faite.

De même pour la demande d’intégrer les déchets dans les flux et de prendre en compte des données climatiques, des intrants…

Référents Acteurs locaux

Quel diagnostic faire dans le cadre d’un Projet Alimentaire Territorial ? quelle communication faire de ce diagnostic ? Comment présenter les résultats de manière à ce qu’ils soient utiles ?

Les demandes sur les flux physiques et la logistique ont été formulée, au regard de la circulation urbaine (Caen) et au sujet de la rationalisation de la logistique des circuits courts, des plateformes (Nantes) ?

Terres en villes

Comment passer de données flux à un diagnostic alimentaire ?

Quels liens faire entre l’agroécologie et les PAT ?

Quel bilan peut-on faire des relations GMS/Producteurs ?

Volet de Valorisation 2 : Décrypter les jeux d’acteurs et les modalités de la gouvernance alimentaire territoriale

Quelle est la situation dans le territoire en matière de gouvernance et de jeu d’acteurs ?

Acteurs locaux

La demande d’approfondissement des particularités des territoires entre également dans cet axe : sur les spécificités du régime alimentaire local (Angers, Caen) et leurs liens avec des approches de compréhension sociologique de type VR2… les liens également entre régimes alimentaires et gastronomie.

Quels aménagements/mesures permettraient de faciliter l’installation agricole ? ou plus à la marge (Nantes) faciliter des commerces de proximité ? La question de l’approvisionnement des zones plus rurales a également été soulevée : comment réimplanter des commerces locaux ?

Comment impliquer les acteurs économiques ? Comment obtenir des infos sur les acteurs économiques ? IAA et GMS, des Indicateurs pour la restauration collective (cf Rennes stage)

La question des circuits de commercialisation des produits transformés.

Rôle des nouvelles technologies (Internet) dans les SAT ? Pour l’accessibilité sociale voire physique à l’alimentation ?

Le problèmes des démarches collectives de mise en marché et plus généralement de coordination des producteurs par rapport à la demande ont été soulevés : organisation logistique sur des démarches plus locales, mutualisation des livraisons, mutualisation d’outils et échanger des expériences.

Justice alimentaire : Comment aborder dans une logique d’accès de tous et de justice les acteurs de la grande distribution et éviter qu’elle récupère à son avantage toutes les bonnes initiatives ? Comment améliorer l’accès des populations à faible revenu à une alimentation de qualité ?

Référents Acteurs locaux

Quelle articulation des échelles des politiques publiques ? Comment mettre en place une Gouvernance Alimentaire ? Quelle Gouvernance ?

Comment améliorer l’accès des populations à faible revenu à une alimentation de qualité.

PAT : Quelles sources de financements pour les Projets Alimentaires Territoriaux ? Quelle ingénierie financière ? Quelles articulations des différentes sources de financement.

Prise en compte de la qualité des produits dans les Projets Alimentaires Territoriaux : impact notamment de sa prise en compte sur l’implication des filières longues.

Comment évaluer la consommation locale ? Les pratiques des consommateurs ?

Acteurs locaux

De nouveau la question des particularités des territoires : sur les liens entre consommation et pratiques productives. Demandes des habitants en termes d’alimentation locale (quels produits à trouver localement ?)

Référents Acteurs locaux

Le souhait de mieux connaitre les consommateurs est une demande claire de plusieurs référents acteurs locaux : leurs visions, leurs moteurs dans leurs choix de consommation. Comment les influencer, les faire évoluer ? Quels leviers de la part des acteurs publics et privés pour y arriver ?

Volet de Valorisation 3 – Construire les formes agriurbaines de la métropole alimentaire

Les bonnes pratiques en matière de formes agriurbaines

Acteurs locaux

Comment améliorer la communication citoyens/habitants – agriculture ? et le rôle de l’agriculture urbaine pour remettre du contact entre ces deux « mondes ». Comment/Faut-il passer d’une agriculture urbaine citoyenne à une agriculture urbaine professionnelle ?

Différentes formes, intérêt urbanistique, autres aménités – agriculture urbaine – Agriculture Urbaine sur les toits pertinents ? Quelle alimentation veut le Grand Lyon ?

La planification alimentaire

Acteurs locaux

De nombreuses interrogations sont apparues sur les relations spatiales entre villes avec leurs espaces externes, sur les espaces transitionnels, l’appropriation par le citoyen (intérêt d’un jardin partagé), le continuum espace urbains denses/espaces urbains moins denses.

Demande de cartographie diverse des lieux de distribution et Marchés de plein vent.

Référents Acteurs locaux

Comment intégrer la planification alimentaire dans les plans d’urbanisme et l’aménagement en général ?

Quel est le rôle des collectivités (dont agglomération) dans l’installation agricole, plus spécifiquement du maraîchage ?

Laissez un commentaire